18 juillet 2024

Un mammouth préhistorique en 2028 ?

Illustration générée à partir de Midjourney

Vous pensiez les mammouth laineux disparus depuis 4 000 ans… Et bien dans 4 ans, il sera possible de les voir réapparaître en Sibérie. Ce n’est pas le scénario d’un prochain Blockbuster futuriste mais le pari de Colossal. Une start-up américaine qui veut redonner vie à des espèces disparues depuis des millénaires.

Toutes les voix ont été clonées et générées artificiellement sur Eleven Labs

Dans un laboratoire de Dallas, une équipe dirigée par le généticien George Church, travaille sur la création d’un hybride éléphant-mammouth. L’objectif est de créer une espèce hybride résistante aux climats polaires. 

 » On ne cherche pas à recréer de vrais mammouths laineux, mais plutôt à récupérer leurs traits génétiques qui les rendent résistants au froid, comme leurs petites oreilles ou leur graisse, et les conférer à leurs cousins éléphants, créant ainsi un hybride qui pourra arpenter la toundra.  » 

George Church sur le site internet de Colossal (version traduite)

Ces mammouths des temps modernes seront déployés en Sibérie pour mener un projet écologique utopique. Par leur simple présence, les pachydermes contribueraient à emprisonner le méthane et le CO2 présent dans le pergélisol, ces sols gelés en continu, limitant les effets du réchauffement climatique.

L’entreprise américaine prévoit la naissance du premier hybride d’ici 2028 et bien que le projet suscite de l’enthousiasme pour ses applications potentielles (guérir certaines maladies spécifiques aux éléphants d’Asie), il pose également des questions éthiques : 

Après le mammouth laineux, le dodo de l’Île Maurice

Comment sera accueilli le bébé hybride par les éléphants d’Asie qui sont des bêtes très sociales ? Quels risques pour la mère porteuse de donner naissance à une autre espèce ? Le climat actuel convient-il vraiment à des animaux préhistoriques ? Et enfin, comment protéger ces espèces rares de l’activité humaine, à l’origine de leur première extinction ? 

Ces préoccupations, George Church les entend mais elles ne l’empêcheront pas de ressusciter les mammouths laineux, les dodo de l’île Maurice, ou encore les tigres de Tasmanie.

Les voix de Quentin Cillard (présentateur) et George Church sont générées artificiellement sur Eleven Labs. Ma voix n’est pas clonée.

Related Post